Et là j'voudrais pouvoir appeler quelqu'un.
Putain de décalage horaire.
Mes parents sont là depuis vendredi.
Ca ne va pas.
Rien ne va.
Avance le temps, bordel.
Le Lysanxia est mon ami. Wouhou. Quelle joie.
Une semaine de taff à tirer.
Deux semaines et j'serai dans l'avion.
Angoisse. ANGOISSE. ANGOISSE.

J'ai pas eu ma dose de Paul, aujourd'hui. 
Il a beau être présent, il me faut plus. Il me faut ses bras, son regard, ses câlins.
J'ai peur. Je flippe comme une dingue.

J'ai même pas eu le temps de parler avec mes parents.
Ils ne reviennent pas sur Montréal avant lundi prochain. Et j'ai aucun moyen de les contacter.
Et je sens la catastrophe arriver.

Bordel.
J'me rappelle pourquoi j'suis partie.
Pourquoi j'me suis barrée de Montpellier.

Idée bête avant hier. Relire des mails d'il y a un an? IDIOTIE.
Oublie Léo, chérie. OUBLIE.

Y'a un an à peu près, j'étais dans un train.
Un TGV qui avait du retard.
Et à la gare, pas sur le quai, Paul m'attendait.

Mais ce soir?
J'suis toute seule.
J'suis une boule de nerfs.
Et j'peux même pas mailer ma mère.
J'veux ma mère, bordel.
J'veux qu'on s'occupe de moi.

Je ne suis pas grande. Je ne suis pas indépendante. Je ne veux pas être seule.

Ce soir, j'veux ma mère. J'veux mon père.
J'veux que tout soit bien.
J'veux plus de tensions, plus de ces allusions de merde.
J'veux prendre mon frère dans mes bras et lui dire que j'l'aime.
Mais la voiture est déjà partie.
Avec eux et sans moi.

Ce soir, j'veux Ju. Alex. Valentine...
Mais il est 4h du mat en France.
Qui appeler ?
Et si j'envoie un mail, la réponse sera toujours trop tardive.

Ce soir, j'veux Paul.
Paul.
Paul et Sophie.
Sophie dans les bras de Paul.

Tu vois ?

Ce soir, j'veux des choses simples.
J'veux pouvoir décrocher ce téléphone et appeler les gens que j'aime.
Ils me manquent.
Terriblement.

J'ai mal.
Seule, j'ai mal.
Ca m'a fait un choc terrible.
J'redescends à peine.
J'ai mal.
J'ai les mâchoires tellement serrées depuis quelques semaines, le sommeil tellement agité.
Lysanxia is my friend.
Juste pour un temps.
Le temps que ça passe, que j'reprenne le dessus.

Ca va le faire.
Ca doit le faire.

Mes parents qui reviennent début mai.
Les adieux à Montréal.
Mon arrivée à CDG.
Voir Ju et Alex.
Voir Paul.
Ca doit marcher.
Il le faut.
J'résisterai pas encore longtemps sans soutien.

Paul.
T'as lu La Comtesse de Ségur ?
T'as lu les Malheurs de Sophie ?

Paul et Sophie. C'est lié.
C'est tout.

J'ai envie qu'il m'emmène à Rouen.
J'ai envie qu'il m'emmene au mariage en juin.

J'ai envie de faire une coloc avec Ju.

En attendant, faut que j'me calme.
Que j'deserre les dents, que j'dorme.
Et que je sois patiente.