23h31, vautrée sur le parquet de ma chambre

 

J'rentre à Paris.

Oui, oui, oui.

Départ de Montréal prévu le 8 mai.
Arrivée à Paris le 9 mai.

J-2 avant mon anniversaire donc.

J'ai pris ma décision, j'rentre. OH YEAH.

Nouvelle ville, nouveaux paris. (Oui j'ai honte de mon jeu de mots de merde.)
Et j'ai hâte.
Retrouver ma Ju, Alex, d'abord (parce qu'elles seront sur place), puis les autres.
Voir Paul, évidemment.
Tout en douceur.
J'ai pas envie de lâcher cette histoire. Pas encore.
J'ai envie de lui. Il me trouve très belle.
Alors, tentons.
J'fonce. Comme l'an dernier.
Droit dans le mur. Mais au moins, j'saurai.
J'saurai que dans ses bras sont un refuge, que sa voix me berce et que ses yeux sont remplis de tendresse.

J'veux mon tour de périph à moto, collée contre lui !

J'vais me trouver un taff. Fini les boulots sans responsabilités où j'me fais chier.
J'ai un diplôme, va falloir apprendre à s'en servir.
J'bosse pour ça. (Ouais bon depuis hier, mais c'est l'INTENTION qui compte)

J'vais m'aimer aussi. (Pfew, depuis le temps que j'dis ça. Mais cest en bonne voie)

Hop, oublié les coups d'un soir (même les très bons coups d'un soir, Y. cette dedicace est pour toi.)
J'attends de rentrer.
J'peux attendre.

C'est quoi après tout ?

6 semaines ?
C'est RIEN quand on aime. (Nan, j'déconne, c'était pour la rime. Ahem.)

J'vous ai dit qu'il me trouvait très belle ?
Et qu'il me faisait rire ?

(Bon, et qu'il va falloir que je l'apprivoise comme un bébé écureuil si j'veux pas qu'il meurt d'angoisse.) 

 Des bises.

                                                                                                 N.H.

PS. Ecoute Flogging Molly, parce que ça roxx.